Le temps file vite, et je n'étais pas prête à cela. Pourtant consciente de l'existence des jeux de défis, je ne m'attendais pas à ce que MaGrande soit mise au défi par une copine. C'était les vacances, j'avais sans doute baissé la garde, alors j'ai pris une grande claque ! 

Heureusement, cela n'est pas allé très loin, et a permis une discussion entre nous, pour expliquer à ma fille les dangers de ces jeux, qui paraissent si anodins, voire drôle. En effet, quand une copine lui a demandé de relever le défi d'appeler un adulte (qui n'est pas de la famille) pour lui raconter un mensonge sur sa vie privée, et de donner des détails pour que l'interlocuteur la croit, elle n'a pas vu le mal. Elle a trouvé ça drôle, elle l'a fait. 

Par chance, la personne qui a reçu l'appel et la fausse confidence, l'a crue et m'en a informée. J'ai donc pu ouvrir une discussion avec MaGrande, lui expliquer que ces jeux de défi pouvaient devenir dangereux, en expliquer les conséquences, les dérives, et lui faire comprendre qu'elle n'avait pas besoin de cela pour être populaire, pour avoir des amies, ... et lui dire de me prévenir si quelqu'un la mettait de nouveau au défi. 

J'ai ensuite chercher sur le net des articles sur ces défis, les dangers, ... et montré à ma puce jusqu'où ça pouvait aller. 

Je ne m'attendais pas à ce genre de choses, mais je me suis rendue à l'évidence ; même quand on discute beaucoup avec nos enfants, qu'on leur explique pourquoi on ne veut pas les voir sur les réseaux sociaux, pourquoi on ne les laisse pas faire certaines choses, nos pré-ados ne voient pas toujours les conséquences négatives potentielles d'un jeu. La volonté de faire rire, de ne pas décevoir, de faire partie d'un clan, les pousse parfois à relever des défis idiots. 

Alors, oui, je vais continuer encore un bon moment à contrôler son téléphone, sa tablette (même si je constate jusqu'alors qu'elle les utilise peu et plutôt à bon escient)... Non que je veuille m'immiscer dans sa vie de pré-ado, mais parce que je reste convaincue qu'elle n'a pas encore la maturité nécessaire pour se rendre compte des dangers de certains jeux, des intentions malveillantes de certaines "copines", ... 

Par ailleurs, je recherche un article que j'avais vu passer sur un magazine, "Geo Ado" je crois, qui expliquait les dangers de ces jeux, et je ne le retrouve pas. Si par hasard vous l'avez, je suis preneuse.