Sur le fil de notre histoire

20 juillet 2018

Pour les enfants de l'école de Loulou

Bonjour à toutes et tous. Dans l'école de mon Loulou, une des maîtresses de CP lance un projet pour la rentrée, autour des cartes postales du monde entier. 

cartes-postales

Alors, pour les aider, je diffuse : si vous partez à l'étranger, pourriez-vous m'envoyer une petite carte représentative de l'endroit où vous êtes, je la donnerai à l'instit' à la rentrée (adresse en mail privé si besoin) ?

Merci beaucoup par avance. 

Posté par christelle02 à 12:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


17 juillet 2018

Pour les amoureux des livres

Je viens de découvrir cette vidéo, je vous en fais profiter : 

 

Bordeaux : les nouveaux "Book Face" de la librairie Mollat - GOLEM13.FR

Depuis de nombreuses années, les internautes s'amusent à créer des clichés appelés " BookFace" . Inspiré de cette mode plus ancienne qui consistait à placer une pochette de disque vinyle sur son visage " SleeveFace" , le bookface est devenu un petit rituel pour les libraires de la librairie Mollat de Bordeaux.

http://golem13.fr

 

 

Posté par christelle02 à 07:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2018

Pour l'été...

ce sera blog sans contrainte... un passage de temps en temps, quand j'en aurai le temps et l'envie, mais je compte surtout passer du temps en famille, à fabriquer des souvenirs pour mes enfants, les entendre rire et s'amuser, râler un peu aussi, mais surtout jouer et grandir. 

111787728_o

A très vite. Bel été à tout le monde. Revenez à la rentrée la tête pleine de souvenirs, le coeur léger et l'esprit régénéré. 

Posté par christelle02 à 06:44 - Commentaires [5] - Permalien [#]

03 juillet 2018

Fin d'année

L'année scolaire se termine, elle fut riche et éprouvante à la fois, aussi intense que surprenante, mes loulous s'en sont bien sortis, chacun avec leurs armes, et ils ont bien mérité leurs vacances ! 

Côté administratif, les choses avancent, nous avons obtenu le maintien en CP pour PetitLoulou, la commission ESS (Equipe pour le Suivi Scolaire) s'est déjà réunie et une préconisation pour une AVS individuelle à temps plein sera faite à la MDPH, ... reste à recevoir le courrier de notification d'enregistrement de notre demande auprès de cette instance pour leur envoyer le rapport du psychologue scolaire et du référent E.N., et ... attendre ! Reste à espérer que le courrier que la MDPH nous annonce imminent depuis le 25 mai, arrive avant le 13 juillet, sinon, cela reporte l'envoi de la demande au 1er septembre et donc à un report du démarrage de l'AVS pour Loulou. 

Quoi qu'il en soit, je me sens déjà mieux à l'idée qu'il sera bien en CP à la rentrée, qu'il pourra avancer à son rythme et nous verrons bien ce que l'année nous réserve. 

Du côté de MaGrande, tout va bien, elle entre en adolescence, plutôt sereinement. 

Voilà. Je vous souhaite d'ores et déjà un bel été. 

A bientôt.

Posté par christelle02 à 06:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 juin 2018

Ouf !

Ca y est, le courrier de notification est arrivé. Nous avons bien un maintien de Loulou en CP pour la rentrée !

Les choses vont maintenant se mettre en place, une commission de suivi scolarité se tient jeudi, je ne désespère pas de recevoir aussi ma notification MDPH, ... bref, les choses avancent enfin. Tant mieux, surtout pour lui. 

A bientôt pour d'autres nouvelles.

Posté par christelle02 à 13:31 - Commentaires [7] - Permalien [#]


13 juin 2018

On croise les doigts

Petit passage par ici  pour vous dire que j'ai eu une info en off hier, a priori ma demande de maintien en CP pour PetitLoulou en commission fin mai a reçu un avis favorable ! Reste à attendre le courrier de notification, mais il semble que mon monologue ait été convaincant (ou alors, ils se sont dit qu'ils n'avaient pas envie de me revoir l'an prochain ;-) ).

téléchargement

Je vous donnerai les nouvelles plus détaillées bientôt, mais je respire déjà mieux. 

Posté par christelle02 à 08:37 - Commentaires [6] - Permalien [#]

07 juin 2018

Une envie de lire ?

Il y a quelques temps, je vous parlais du livre de Nathalie Longevial  : 

Nathalie+Longevial+Parce+que+la+vie+ne+suffit+pas

Je l'avais commandé, je l'ai reçu, et je l'ai lu ! 

Un peu déroutée au départ par la ponctuation, je suis très vite entrée dans l'histoire, et ai adhéré au style, à ce rythme particulier et si reconnaissable. Une histoire bien menée, une écriture fluide, ... bref, un vrai plaisir de lecture. 

Je vous le recommande vivement ! 

 

 

 

Posté par christelle02 à 10:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

04 juin 2018

Vous avez dit velcro ?

velcro

source : Bacapana

Dans le cadre de mes recherches d'arguments pour motiver la demande de maintien en CP de mon loulou, je me suis replongée dans la lecture d'un certain nombre d'ouvrages, et notamment ceux de J. Lemieux, dans lesquels j'ai toujours trouvé des analyses, des réponses, des sources de questionnements très pertinents. 

En relisant tout cela, j'ai retrouvé les caractéristiques de l'enfant velcro et de l'élève velcro ... j'ai cru lire une description de mon loulou ! En effet, mon PetitPaul est une véritable glue avec moi ; dès que nous sommes ensemble dans la maison, il n'est calme que s'il est dans la même pièce que moi, voir collé à moi, physiquement. Comme le montre le dessin, je ne peux que très difficilement faire un pas dans la maison sans l'avoir accroché à moi ... Si cela se calme parfois, s'il commence à savoir jouer seul dans sa chambre (mais il descend encore toutes les 5 minutes voir si je suis bien là et e s'accroche à moi 5 minutes avant de remonter), s'il joue dans le jardin avec sa soeur (ou seul, à condition que Papa ou moi soyons également dehors !), il a un besoin viscéral d'être près de moi, en demande de validation de tout ce qu'il fait, en demande de compliments, d'encouragements, ... 

Mëme s'il est très plaisant pour une maman de sentir un amour très fort de ses enfants, cet amour envahissant et collant est parfois pesant... J'adore mes enfants, mon fils, mais j'avoue ressentir parfois un irrépressible besoin d'air. Enfin, je sais qu'il faudra du temps pour qu'il s'apaise, pour qu'il prenne confiance, alors je rassure, je câline, je flatte, et sans cesse j'explique que je serai toujours là, qu'il peut aller seul dans le jardin, que je ne bouge pas... Quand je le laisse le matin, je répète à l'envie que je le retrouve le soir, et ne dois surtout pas oublier de dire qui sera à la porte de l'école, dans quel ordre il verra les gens le soir (notamment si Mamie arrive avant Maman, ou si c'est Mamie - Papa - Maman), pour qu'il ne panique pas (et donc le manifeste par des colères) ... mais tout cela est bien normal puisque je suis sa mère. 

Mais il faut savoir une chose, ... PetitPaul, comme tout petit velcro qui se respecte, est tout aussi angoissé à l'école ... sa maîtresse est sa référente de l'école, il attend d'elle validation, encouragement, attention, ... et je tiens à tirer mon chapeau à la maîtresse de cette année, qui a su et sait s'adapter à cela, mettre en  oeuvre des trésors d'astuces et de solutions pour le rassurer, le faire progresser en confiance, ... 

Pour finir, voici donc la définition de J. Lemieux, qui va comme un gant à mon Loulou : 

"L'élève velcro, à l'attachement anxieux, ne se concentre pas sur sa tâche, mais sur le maintien de l'utilisation du lien avec l'adulte, il est beaucoup plus préoccupé de la qualité de la relation que la qualité de son travail scolaire. Il a de la difficulté  à essayer une nouvelle tâche s'il n'est pas constamment soutenu ; si l'adulte s'éloigne, il devient fébrile, anxieux et se dévalorise lui-même constamment. Il est toujours inquiet de ce qui va se passer ar la suite, ce qui l'empêche de se concentrer sur sa tâche dans le présent, il ne travaille pas pour lui-même mais est constamment dans le désir de plaireà l'adulte. Il cherche tous les prétextes pour faire venir l'adulte à proximité. ..." 

Voilà, je me suis servie de ces éléments, entre autres, pour justifier ma demande de maintien et d'AVS pour l'an prochain ...Affaire à suivre.

Bon début de semaine à toutes et tous.

 

 

Posté par christelle02 à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2018

Devant le jury

The_Jury_by_John_Morgan

Ce matin, je suis passée devant le jury de la commission d'appel pour le maintien de mon Loulou en CP. Il y avait comme un air de déjà vu : les deux inspecteurs qui présidaient la commission ne se sont pas plus présentés que l'an dernier (c'était les mêmes), les autres membres du jury non plus (ils étaient d'ailleurs moins nombreux que l'an dernier, est-ce à dire qu'il y a désertion du fait de l'inutilité de l'exercice ?!), ils m'ont écoutée, les uns ont opiné du chef, d'autres ont dessiné des petits carrés sur leur feuille déjà bien entamée, d'autres encore ont souri, l'un des présidents de jury a regardé sa montre trois fois en 15 minutes (les convocations se font toutes les 45 minutes...). J'ai présenté ma demande, le contexte, l'histoire de mon fils, encore et encore, très calmement (oui, maman, même si je me défoule à la maison, en off, quand je parle de ce qui m'exaspère, je suis une grande fille de 48 ans presque 49 ans, et je sais rester calme et être très pro quand je prends la parole en public, ou face à un jury, ;-) ), livrant un à un les arguments, citant les contre-exemples de ce qu'ils érigent en loi absolue, montrant que je connais mon sujet, leur apprenant même des choses, ... Bref, j'ai monologué 15 minutes, sans note comme me l'a fait remarqué une dame à la fin, et je décelai même une pointe d'admiration ou au moins d'encouragement (et oui, je maîtrise un peu mon sujet !) dans sa voix et sa communication non verbale, ... 

En conclusion, soit j'ai été convaincante, soit ils s'en moquaient royalement, parce que je n'ai eu aucune question, et qu'en plus, enfin libérés, certains ont même baillé ostensiblement en regardant leur montre (il était 10h .. l'heure de la pause café sans doute) pendant que je saluais l'assemblée et les quittais ! Je ne sais pas quelles seront les suites, je n'ai aucune illusion, mais j'ai fait mon boulot de maman. 

"the Jury", John Morgan, 1861. - Franchement, époque mise à part, ça y ressemblait fort !

Posté par christelle02 à 12:27 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

23 mai 2018

Le poids du passé

Quand j'avais l'âge de ma fille, j'adorais les bébés, les petits et je me précipitais dès qu'il y en avait un dans les parages, dans une assemblée, et j'adorais m'en occuper. J'adorais m'occuper de mes cousines, beaucoup plus jeunes, jouer avec elles, ... Depuis quelques temps, j'ai remarqué que mes nièces aiment aussi jouer ou s'occuper de mes petites cousines, donner le biberon, les promener, ... mais pas ma fille. 

Je me suis interrogée, et ce week-end, lors du repas de famille, j'ai à nouveau constaté la même chose. Et puis je me suis souvenue d'une conversation qu'on avait eue, avec MaGrande, il y a quelques temps, mais qui m'était, je l'avoue, sortie de la tête. A ce moment-là, elle me disait qu'elle était OK pour jouer avec des petits, mais quand il y avait un adulte pas loin. Elle ne voulait pas en avoir la responsabilité. Plus tard dans la discussion, elle m'a dit : "ben oui, tu sais, en Chine, je devais m'occuper des autres petits dans la famille d'accueil. Et s'ils faisaient pipi au lit ou faisaient une bêtise, c'est moi qui étais punie. J'étais privée de maïs, de sortie, ou j'avais une fessée devant tout le monde dans la rue... Alors, je ne veux plus ça. Je veux bien jouer, mais pas surveiller."

Alors, ce lundi, j'ai regardé MaGrande jouer seule ou avec ses cousins aux cartes, sans trop de regard ou d'intérêt pour la petite R., et cette conversation m'est revenue en tête. J'ai posé un regard attendri sur ma fille, et ai finalement apprécié qu'elle vienne avec nous, pour un moment sympa de complicité avec les adultes (pour une fois sans mon velcro, bien occupé à jouer), alors que les petits jouaient et que mes nièces s'occupaient des plus petits. 

Et puis, mardi matin, quand elle est partie, le coeur léger et ravie, pour son voyage scolaire de 4 jours en Angleterre, je  me suis dit : "elle est bien dans ses baskets, elle part sereine, elle sait qu'elle nous retrouvera vendredi soir, sans angoisse, c'est un sacré pas dans son attachement, elle est sécure désormais, mais je ne dois pas oublier que les félures du passé sont toujours là, et qu'il faut rester vigilante". 

 

Posté par christelle02 à 09:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]