Sur le fil de notre histoire

18 octobre 2014

Pensée vers Guangzhou

Une pensée aujourd'hui pour Claire et sa famille (son mari et son petit prince) qui s'envolent aujourd'hui vers Canton, avec trois autres couples, à la rencontre de leur petite Maddie, un an !

Bon vol et  belle rencontre avec votre princesse !!

75

Posté par christelle02 à 06:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


14 octobre 2014

Passeport

Merci beaucoup pour tous vos messages de soutien sur le comportement de certains employés municipaux qui se prennent pour des grands chefs. Je vous dois la suite de l'aventure... 

Vendredi dernier, nous sommes retournées à l'Etat Civil. Nous arrivons, personne devant nous... chouette... nous prenons un ticket (si si, même s'il n'y a personne, il faut un ticket et attendre qu'on appelle ton numéro... cherche pas, c'est comme ça !)... et on se place devant un préposé dont le guichet était libre (les deux autres ouverts à cette heure-là étaient occupés). Le monsieur nous regarde, soupire, et plonge le nez derrière son écran... Au bout de quelques secondes, il soupire bruyamment, fait reculer sa chaise à roulettes, regarde ses collègues aux guichets d'à côté, et, voyant qu'il allait devoir s'y coller, se pare d'un joli sourire et appuie sur le bouton, qui nous dit que notre numéro est attendu à son guichet. 

Salutations d'usage, il sourit toujours, c'est bon signe. Je lui tends ma feuille de retrait, ma carte d'identité, celle de la puce... il est content, je suis docile et j'ai ce qu'il demande. Il se lève, va chercher le passeport et nous invite à  le suivre "en cabine", pour les vérifications d'usage. Il sourit toujours, même quand Camille lui dit que ses "cheveux sont rigolos, ça fait une crête devant, mais t'en as plus derrière !" (aïe, aïe, aïe.... pourvu qu'il ne soit pas susceptible...). Il me fait signer un truc, puis passe le code du bas du passeport dans la machine, ça bipe, ça va. Ensuite, il pose le passeport dans une machine, et là, j'entends : "oh non,  ça y est, les ennuis commencent". Devant mon regard interrogateur, il m'explique que la puce biométrique du passeport est illisible, et qu'il ne sait pas ce qu'il doit faire en pareil cas, que la Sous Préfecture est fermée, qu'il ne peut plus appeler à cette heure-là... Je commence une séance de respiration ventrale... Camille est assez calme. 

Il soupire, ... soupire, ... soupire... et me dit qu'en plus, il est KO parce  qu'ils ont fait beaucoup de passeports cet après-midi, quasiment que ça, et, que c'est fatiguant. Oh misère... je me demande encore pourquoi j'ai posé la question suivante : "c'est sûr qu'avec les fêtes de fin d'année, il y a peut-être des gens qui font des demandes pour des voyages. Ca fait combien, "beaucoup" ? ". Réponse de l'intéressé : "8 : 4 demandes, 4 retraits"... 

Ah, ben voui, 8 passeports à 3 employés, sur l'après-midi, c'est éreintant... Je suis  bête, je ne me suis pas bien rendue compte ! Bon, finalement, il me propose de patienter, le temps qu'il aille demander à sa collègue (ouf, pas M PetitChef !) ce qu'il doit faire en pareil cas... Il sort, Camille me demande si le monsieur est très fatigué ("parce qu'il ne marche pas vite, hein maman ?"... bon au moins, celle-là, il ne l'a pas entendue !) . De retour, il me dit que, d'après sa collègue, c'est l'ordi qui est capricieux, il a trop travaillé aujourd'hui (lui aussi forcément !), et qu'il bugge. Il éteint tout, redémarre, recommence la procédure et ... le bip salvateur retentit.... ça marche !! Je contrôle le contenu, tout est juste.. je signe, on remercie, on se salue et on s'en va.

Ouf ! Ca y est. On ne devrait pas avoir à y retourner de si tôt et c'est tant mieux !!

Posté par christelle02 à 06:08 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

13 octobre 2014

une histoire de baguettes...

Un soir à table, en fin de repas.

Je prends un morceau de fromage (oui, je sais, j'ai une vie trépidente !) et mon Chéri me demande si je veux de la baguette avec. Je réponds que c'est une bonne idée, et là, Camille se lève et va me chercher..... des baguettes chinoises !! 

52-1024x669

 

On a mis quelques instants à comprendre pourquoi elle me donnait des baguettes, puis, après avoir expliqué que la baguette, c'est une baguette de pain, on a bien ri tous les trois !! 

Posté par christelle02 à 06:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

10 octobre 2014

Ah, l'administration...

Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, mais chez nous, les étapes administratives sont toujours des grands moments .. de solitude souvent, d'agacement régulièrement, et, de fous-rire a posteriori ! 

Le dernier en date concerne la demande de passeport de Camille, puisque nous avons besoin du numéro de passeport pour le "dossier rouge" qui partira en Chine sous peu (j'y reviendrai). Quand j'ai récupéré le formulaire, l'agent  de mairie m'a bien précisé la chose suivante : "attention, il ne faut pas de mèche  sur le front, donc mettez les des barrettes pour la photo, pour dégager le front". Je vois déjà le sourire s'ébaucher sur certains visages, car vous me voyez venir.... 

J'emmène donc Camille faire les photos en respectant les consignes : pas de sourire, les yeux aussi grands ouverts que possible, et .. des barrettes pour tenir les cheveux en arrière. Le dossier rempli, c'est assez sûre de moi (trop !!) que je me rends  au service d'Etat Civil, avec la puce, pour déposer l'ensemble de la demande. Nous tombons sur une dame charmante (si, si, il y en a, je vous assure !), qui prend les pièces, les copies de nos cartes d'identité, les photos ... Elle commence : "ah,ben, il me faut les originaux des cartes d'identité, car je dois les photocopier moi-même" ... donc, je ne cherche pas à comprendre, je la regarde mettre à la poubelle deux feuilles et ...refaire les mêmes copies !! Je souris, en me disant que l'obéissance à la règle, parfois, c'est pousser le bouchon un peu loin (Maurice !),  et que si je multiplie le nombre de feuilles jetées par le nombre de personnes qu'elle voie défiler, ça fait un joli gaspillage de papier à la fin de la semaine, du mois, de l'année !

Bref, elle pointe les autres documents, me fait le même cirque avec la facture - justificatif de domicile ... et arrive aux photos... et là, ça se gâte ! La charmante dame obéissante prend les photos, les regarde, fait la grimace, et moi ...je commence une séance de respiration ventrale ... pour me préparer ce qui ne va pas manquer d'arriver.... "euh,Madame, on voit des barrettes sur la photo, et il ne faut pas !" ... regard ahuri de moi-même.... respiration .... et réponse : "désolée, j'ai fait ce que votre collègue m'a demandé il y a deux semaines, à savoir mettre des barrettes parce qu'il ne faut pas de mèches sur le front"... Regard désolée  de la dame obéissante.... :

-  je comprends, mais elle s'est trompée, il ne faut rien d'apparent... et pas de barrettes...

- (moi) je fais comment dans ce cas, je peux laisser la mèche, alors ?

- (elle) ah ben non.

- (moi) ....

- je vais quand même demander à mon chef ce qu'il en pense...

 et elle se lève pour se rendre vers l'aquarium dans lequel se trouve MonsieurPetitChef-qui-se-prend-pour-un-grand... qui dit, avec l'amabilité légendaire que l'on prête généralement  aux employés de mairie (ou de la Poste, ils doivent faire des échanges parfois...) : "ben, moi, je m'en fous, hein, si l'femme, al' veut (si si, chez nous, les PetitsChefs parlent picard !) qu'on les prenne, on les prend, et pis, al' aura un r'fus. Moi, j'm'en fous !"

- (moi) Bonjour Monsieur. Là  n'est pas la question. Je me permets juste de vous demander  - tout comme votre charmante collègue - comment je fais pour résoudre le souci "pas de barrettes mais pas de cheveux sur le front, s'il vous plait ?"

- (M. PetitChef) ben, un coup de peigne sur le côté juste avant la photo, hein !

- (moi) Pardon ? Puis-je vous tendre un peigne pour que vous me montriez, s'il vous plaît ?" (si, si, et avec un ton exagérement poli.... ça agace encore plus l'autre en général ... et .... parce que sur cheveux fins et lisses comme les cheveux asiatiques, je veux une démonstration, moi !)

(M. PetitChef) et pis, t'façon, elles vont pas les photos, il ne faut pas de signe distinctif ! Pas de marque sur le visage, et là, sur le nez.... 

Vous auriez dû voir la tête désespérée de la charmante dame... elle a regardé Camille, puis moi, l'air complètement mortifiée... J'ai mis fin à sa souffrance, en regardant M. PetitChef droit dans les yeux, et en répondant, avec le sourire : "heureusement que les cicatrices de l'indélicatesse et de la bêtise ne se voient pas sur le visage, Monsieur, vous seriez défiguré et ne pourriez en aucun cas faire une demande de passeport". 

La charmante dame a eu l'air soulagée et amusée. Puis, ma puce a pris la parole et a dit à la charmante dame :"dis, il est bête le monsieur, je peux pas la retirer ma cicatrice. Non, mais... ". Et comme ma puce ne sait pas parler doucement, il a forcément entendu, même de son aquarium !

Quoi qu'il en soit, nous sommes reparties, le dossier sous le bras, somme rentrées, j'ai mis des pinces noires à chignons  dans les cheveux de ma puce et nous sommes reparties faire les photos... Le dossier a été déposé le lendemain, il était conforme... 

Je dois récupérer le passeport ce soir...Je commence la respiration ventrale dès ce midi pour prévoir... et...  je me suis jurée  que si je croisais dans les prochains jour le Maire -ex-Ministre -, je lui relaterai les faits, en lui demandant si M. PetitChef était con de  naissance ou s'il prenait des cours du soir !!

Affaire à suivre !

Posté par christelle02 à 11:29 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

06 octobre 2014

Pour les enfants

Ce week-end, j'ai découvert trois jolis livres pour les enfants, ils parlent d'adoption, de différences ou de  fil rouge... 

Le premier est clairement un livre pour parler de l'adoption et de l'acceptation de la dfférence. Il date de 1999, date un peu peut-être, mais le message est toujours actuel, et j'ai trouvé les dessins très mignons. Camille a lu le début avec moi, et l'a trouvé très joli et a dit "moi aussi, je suis un petit Pastel" (nous ne l'avons pas fini, en lecture à deux voix, mais nous avançons)... comme quoi l'identification fonctionne : 

pastel est adopte

 

 

***

Le suivant ne parle pas d'adoption, mais de la différence, et dans ce cas, d'une petite fille qui ne supporte plus ses cheveux crépus : 

9782081609952FS

 

La petite Justine ne supporte plus ses cheveux, elle va tout tenter pour les défriser, jusqu'à demander à sa maman de lui aplatir au ...fer à repasser... S'ensuivent tout un tas de tentatives farfelues. 

Ce livre est drôle, Camille a adoré aussi, notamment le passage du fer à repasser, qui l'a bien fait rire !! Je recommande !!

***

Enfin, je vous parlerai d'un livre dont j'avais beaucoup  entendu parler, mais que je n'avais jamais ouvert jusque là : 

le fil rouge1

Mais d'où vient donc ce fil rouge? Et si on tirait dessus pour remonter jusqu'à l'autre extrémité ? Pas bête, encore faut-il être doté de beaucoup de force. Une entreprise que le petit garçon ne peut par conséquent pas mener seul. Alors puisque l'union fait la force, il s'allie aux trois petits cochons, à la sorcière, au loup et à l'ogre. Ennemis jurés vous avez dit ? Pas dans ce cas précis. Tout le monde est tellement désireux de savoir où mène le fil !

Si je ne m'étais jamais attardée sur cet album, c'est que, pour moi, le "fil rouge" a une signification très particulière, comme pour beaucoup de parents adoptifs, en attente d'un Trésor du bout du monde. Et puis, samedi dernier, Géraldine Collet était en dédicace dans une des librairies proches de chez moi. J'ai donc feuilleté le livre, j'ai aimé les dessins, l'histoire... du coup, je l'ai pris pour ma puce, et j'ai adoré la dédicace : "Pour Camille : à toi de tirer sur ton fil rouge pour voir ce qu'il y a de l'autre côté"... Quand je l'ai offert à ma puce le soir, elle m'a dit : "je sais, au bout du fil rouge, il y a PetitFrère ou PetiteSoeur"... et puis, elle a lu, et elle a dit "ou alors le Père Noël, c'est bien aussi !

***

Finalement, vous en aurez "quatre pour le prix de trois", puisque je vous mets aussi ici les références d'un autre livre que j'ai fait dédicacer samedi par ses deux auteurs : 

matisse

 

C'est une très jolie BD pour les enfants, avec en fin d'album un fichier sur Matisse, essentiellement fait pour les enfants. Ma puce était ravie, car nous sommes déjà allés plusieurs fois au musée Matisse,au Cateau-Cambrésis, qu'elle a adoré les visites et les ateliers. en fait, elle a désormais deux peintres-passion : Henri Matisse et Paul Klee ... Bizarre, elle en a vu d'autres, mais elle accroche complètement sur ces deux-là, et reconnaît parfaitement leurs oeuvres quand elle les voit ! Bluffant, j'avoue ! ... Surtout quand on met en parallèle d'autres épisodes de "endirectdenotrevie.com" et qu'on se rend compte que c'est la même petite fille qui me dit :"maman, dans le sac de la piscine, pour la culotte, prends-en une avec le dessin devant pour que je me trompe pas de sens..." 

 

Bonne lecture !

Posté par christelle02 à 14:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]



03 octobre 2014

Classe réduite

Mercredi matin, ils étaient finalement 5 dans la classe. La maîtresse  a pu  revoir des notions pour chacun, de façon ludique, elle les a semble-t'il fait travailler par binôme, sous forme de jeux-exercices et a mis ma puce avec la miss C. qui la terrorise, l'occasion pour les deux filles d'apprendre à mieux se connaître, d'échanger, et pour l'instit, de surveiller le comportement. 

La matinée s'est bien passée, et quand j'ai récupéré ma puce le midi, Miss Terreur me regardait d'un air méfiant  malgré tout. Jeudi, c'était piscine, il semble qu'il y ait encore eu un incident dans le bus, mais Camille a alerté de suite l'instit et, chose nouvelle, toutes ses copines ont pris la parole, et l'ont entourée, en lui disant qu'elle était "mignonne" et que son "petit nez était le plus joli de la terre" (ce qu'elle m'a raconté ce matin en s'habillant). Du coup, elle se sent mieux, soutenue par ses copines, qui semblent en avoir assez des brimades de Miss Terreur à l'égard de ma puce. Defait, j'ai bon espoir pour la suite, parce que je me dis que, se sentant soutenue, elle se sentira plus forte et plus à même de répondre et de ne plus se laisser faire.

Elle a pourtant du caractère, ma princesse mon ninja, mais là, je l'avais trouvée si désemparée que j'en avais mal pour elle. A suivre, en tous cas. 

Demain, nous avons le plaisir de recevoir la chargée de suivi MDM pour les deux ans de la présence de Camille, et nous nous en réjouissons d'avance. 

Bo week-end.

Posté par christelle02 à 08:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 octobre 2014

Utile

Je reviens  vers vous pour vous dire que la carte de représentation mentale sur la lettre"g" a fait son effet, puisque non seulement la puce a beaucoup ri en voyant ma girafe ("maman, c'est un girachien, elle a une queue de chien"... ) et mon pigeon ("maman il est bizarre, il n'a pas de queue".... moi : "oui, mais il a un "e" pour l'écrire, et c'est le principal"... Donc lors du contrôle : "maman, tu sais, j'ai su écrire pigeon parce que j'ai pensé : il a pas de queue mais il a un e")... mais en plus, sur la totalité du contrôle, elle n'a fait qu'une erreur !

Et elle n'était pas peu fière, surtout que la meilleure copie apparemment après, c'était 5 erreurs ! Du coup, elle a décidé qu'on ferait ensemble le prochain "arbre de leçon" (c'est le mot qu'elle a employé, toute seule, j'aime assez) pour la prochaine leçon à apprendre. J'en suis ravie. Expérience réussie, test validé ! Nous renouvellerons. 

pokemon_pt-28

 

Changement de sujet, petite information, toujours dans le cadre de l'école. J'ai vu l'institutrice, comme prévu, qui m'a dit avoir accru sa vigilance et a redemandé à Camille de la prévenir aussitôt que quelque chose se passait. Elle a prévenu les collègues aussi. Elle avait d'ailleurs déjà reçu les parents de la terreur assise derrière ma puce en classe (elle va d'ailleurs la changer de place dès cette semaine). Les parents étaient consternés, ont de nouveau sermoné la demoiselle en question. 

Et puis, ce matin, suite à un mot d'ordre de boycott que je ne suis pas, ma puce devrait être en classe avec juste deux autres enfants, dont la fameuse Miss C., la terreur. Camille m'a dit que la maîtresse a dit qu'elle allait en profiter pour faire un truc différent de l'habitude ce matin, comme un jeu pour mieux se connaître... J'ai hâte d'en savoir plus... Ma puce n'était pas sereine ce matin en partant, mais je lui ai dit que, comme il y aurait peu d'élèves, la maîtresse verrait très bien si C. fait une bêtise ou l'embête, et que ça allait être aussi l'occasion de mieux se connaître, que - peut-être - C. l'ennuyait et lui faisait mal parce qu'elle n'avait jamais vu de petite fille arrivant d'Asie, qu'elle ne savait pas ce qu'est l'adoption... que certains enfants sont violents face à quelque chose qu'ils ne comprennent pas...

A suivre donc.  Bonne journée.

 

Posté par christelle02 à 10:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 septembre 2014

Mind-Map

Je vous ai récemment parlé de ma lecture de la "pédagogie positive", livre que j'ai trouvé réellement passionnant. J'ai aimé les conseils, les exercices, et surtout le côté déculpabilisant : le livre est écrit par des spécialistes, certes, mais qui sont aussi des mamans, et qui ont vécu ou vivent aussi les moments que nous vivons (les "j'ai pas envie", les "non, pas maintenant", les "je m'en moque", les nerfs mis à rude épreuve quand on est soi-même fatiguée par sa journée de boulot ...). 

Je n'ai pas tout à fait terminé, mais j'essaie au maximum de m'imprégner des conseils en matière de Mind Mapping, la dernière partie du livre. Et ce week-end, j'ai tenté de mettre en pratique, en faisant mon premier  (ma première ?) mind-map pour l'apprentissage de la leçon sur la lettre "g". 

mind map lettreG

Je ne sais pas encore ce que ça donnera au niveau de l'apprentissage pour la puce, puisque nous avons un week-end en mode "rebelle" (le premier depuis la rentrée, il faut bien rompre la monotonie des semaines de devoirs en mode zen ;-) ). Nous allons donc reprendre ce soir, la leçon est pour demain, elle va pouvoir y apporter ses dessins...

En tous cas, j'envois déjà qui rient en regardant ma girafe ou mon pigeon..., et bien, au moins, si ça fait rire, c'est aussi un moyen de s'en souvenir  !!

Je vous dirai ce qu'il en est...

Posté par christelle02 à 11:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

25 septembre 2014

A l'école

Les premières semaine d'école se sont très bien déroulées pour la puce, d'un point de vue scolaire... L'impression qu'elle avait "bouffé du lion" cet été, comme on dit chez nous : des résultats très bons, des leçons bien apprises, facilement, les devoirs sans rechigner, des efforts sur le soin aux cahiers... la joie des bons résultats... Nous sommes très fiers de notre puce, et pour autant (le paradoxe de la mère qui plaçait ses espérances scolaires sans doute trop haut, et qui se soigne... !) je m'attache, en la félicitant, à saluer verbalement autant les efforts fournis que les résultats, et à saluer les efforts pour les notions qu'elle a encore du mal à appréhender (merci encore au passage à MiaM et à son conseil de lecture... ici )... Quoi qu'il en soit, la demoiselle est fière de voir ses efforts payer, est heureuse de faire plaisir à ses parents, et très fière d'avoir les félicitations de la maîtresse, et tout cela est bien normal. 

Dans la cour, ou en termes de camaraderie, le démarrage de l'année n'a pas été sans heurts, ... D'abord, parce que la puce a retrouvé dans sa classe une petite qui lui avait fait subir des violences physiques lors d'un centre aéré il y a un peu plus d'un an... De ce côté, inquiétude au départ de la puce (et de moi...), mais il semble que les choses se sont calmées, puisque Camille m'a dit dès la fin de la première semaine : "tu sais, L., elle a compris que je suis française aussi et elle est gentille maintenant". 

Mais les soucis sont arrivés d'une autre petite, nouvelle aussi dans la classe, et qui a dû avoir du mal à trouver sa place, et dans ce cas, quoi de mieux que de se trouver un souffre-douleur... Résultats : des coups, des affaires volées ou dégradées, insultes (je n'ose même pas rapporter ici le vocabulaire "fleuri" de la jeune demoiselle de 8 ans !!), des croche-pieds dans la cour ou à la cantine... et un chewing-gum dans les cheveux et du feutre sur le dos du maillot (et oui, par bonheur, elle est assiste juste derrière ma puce)... Il y a huit jours, considérant  que cela prenait des proportions importantes, je suis allée voir l'instit', qui n'avait pas vu, puisque la demoiselle veillait à ce que la maîtresse soit occupée ailleurs pour s'en donner à coeur joie... Réaction immédiate ! La voisine-de-derrière a été punie deux fois la même après-midi, puis au moins une fois par jour la semaine dernière, jusqu'à ce que vendredi dernier, Camille rentre en me disant, sur le chemin de l'école : "bon, tu sais, C. elle ne m'a pas embêtée aujourd'hui" ... 

J'étais contente, ça semblait aller un peu mieux, et puis, mardi soir, aïe... gros chagrin, parce qu'elle a encore pris un mauvais coup de pied entre les jambes, elle en avait encore mal le soir, parce qu'elle a encore été victime de cette C. et d'un autre petit K. (terreur de 8 ans, qui a déjà sévi dans d'autres écoles avant d'arriver chez nous...)... Pour la première fois depuis son entrée à l'école en octobre 2012, elle a entendu des horreurs sur son nez, ses yeux bridés, ... Elle disait même  avoir peur maintenant ... 

Alors, mon coeur de maman était en miettes aussi, parce que je n'aime pas voir ma fille souffrir, mais il a fallu ramasser le sien, de petit coeur, lui expliquer la bêtise humaine, lui expliquer que ces enfants étaient nouveaux dans l'école, et que, n'étant pas très intelligents (oui, je me suis permise, parce que je n'ai pas su trouver d'autres raisons...), la seule façon qu'ils ont trouvé pour se faire remarquer, c'est d'être méchants avec les gentils enfants, et avec les enfants qui travaillent bien et sont sages à l'école... J'ai quand même refait un petit mot à l'instit' pour l'informer de ces derniers événéments... 

Je trouve qu'il est toujours délicat d'intervenir auprès de l'équipe enseignante pour ce genre de chose... c'est différent de le faire pour attirer l'attention sur  la scolarité des enfants adoptés, mais dans le cas de querelles d'enfants, je trouve qu'il est difficile de trouver la limite entre les "histoires de cour de récréation" et les épisodes nécessitant une vigilence plus grande...

Qu'en dites-vous ? Vous faites comment, vous ? 

Posté par christelle02 à 06:13 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

20 septembre 2014

Les dernières trouvailles de la puce...

Il est évident que plus le temps passe, plus le vocabulaire de la puce s'enrichit... il est même amusant de l'entendre reprendre certaines de nos expressions, ou des mots lus et retenus. Pourtant parfois, certaines trouvailles ou déformations nous font sourire .... 

Par exemple, mercredi soir, alors que j'étais au rez-de-chaussée et préparai son sac de piscine pour l'école, je l'appelle (elle était au premier) et je lui dis : "lance-moi une culotte, pour que je la mette dans le sac de piscine" (comme la journée commence par la piscine, elle met son maillot à  la maison, pour gagner du temps). Je l'entends alors aller vers les tiroirs de ma commode... J'ajoute alors : "une à toi" ... grand blanc au premier ... puis elle apparaît en haut de l'escalier, et me demande : "maman, c'est quoi une natoie"... 

jeudi soir dans la salle de bains (oui, difficile pour moi d'être seule dans la salle de bains - ou ailleurs - depuis qu'elle est arrivée !) : "dis, maman, quand je serai grande, moi aussi, je mettrai des granouillettes" ... elle parlait de soutien-gorge ... ne me demandez pas d'où vient la transformation, je n'en ai aucune idée !!! 

Ce matin, elle m'explique qu'à l'école, en atelier de loisirs créatifs (le TAP choisi), elle a fait un "arbre de Chine en lencre, avec des carabistouilles"... et bien, j'ai tout à fait traduit : elle a peint un arbre à l'encre de Chine avec des branches en volutes, arabesques"... La preuve, elle vient de m'en refaire un avec un pinceau et de la peinture classique, pour me montrer : 

arbre à crabistouilles

 

Avec un peu d'habitude, le Camille se comprend très bien ! 

Posté par christelle02 à 15:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]



Fin »