Sur le fil de notre histoire

21 juillet 2014

Vocation

Ce week-end, notre puce nous a pas mal questionnés sur nos métiers respectifs, ce qu'on faisait dans notre travail, si c'était intéressant, si on faisait du bricolage dans notre travail, si on était avec des enfants... Et finalement, samedi, elle nous a exposé son projet professionnel : 

"quand je serai grande, j'adoptera deux enfants de Chine, comme Maman et Papa. Et comme métier, je veux être meunier-ébéniste-professeur de danse pour les petits enfants ".

Je précise qu'elle a appris le mot "meunier" en regardant quelques images de l'Amour est dans le Pré, et "ébéniste" en regardant Joséphine (finalement, la télé, ça a du bon parfois !). Tout un programme, n'est-ce pas !! Mais, que de beaux métiers ! Bien sûr, nous ne savons pas ce que sera l'avenir, mais je trouve plutôt génial le fait qu'après nous avoir interrogés, elle préfère se tourner vers des trucs qu'elle aime, qui la fascine. A ce propos, je vous montrerai, dès que je l'aurai pris en photo, une oeuvre d'art qu'elle m'a faite cette semaine... 

Bon début de semaine à toutes et tous.

Posté par christelle02 à 09:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


18 juillet 2014

Bulletin de santé

Un petit passage par ici pour vous dire que Camille va bien, elle supporte bien les pansements et les  soins au quotidien. L'infirmière vient tous les jours, notre puce est d'un calme et d'une patience d'ange, même quand ça gratte vraiment, surtout en fin de journée. Lundi, lors de la première visite de contrôle, les fils ont été retirés, la cicatrice est très belle. Reste surtout la cicatrisation de l'abrasion, ça prendra du temps. Nous y retournons lundi prochain pour une visite avec le Professeur qui l'a opérée.

Actuellement, la fin de journée est plus compliquée du fait de la chaleur (le pansement de vaseline glisse et les bêtes d'orage se collent dedans), mais comme elle est très occupée avec nous, le temps passe plus vite et elle n'y pense pas trop. Hier,elle a fait de la peinture avec son papa (elle a peint toute seule la porte de la cave), nous jouons, nous cuisinons ... Allez, une petite image pour vous montrer qu'au moins, elle n'a pas perdu l'appétit : c'est tellement bon de nettoyer le plat de mousse de groseilles avec les doigts quand on a fini de la préparer et qu'elle refroidit dans les verrines au frigo : 

camille 13 juillet mousse groseilles

Vos courriers continuent à arriver, pour le plus grand bonheur de notre puce, qui surveille l'arrivée du facteur tous les matins. Merci à vous, des petites cartes vont arriver, mais nous n'avons pas encore eu le temps de les faire... Ca arrive... D'ailleurs, n'oubliez pas votre adresse au dos ou dedans pour que nous puissions vous répondre. 

A bientôt.

Posté par christelle02 à 10:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

15 juillet 2014

"je n'ai pas le choix"...

Un petit passage par ici pour vous dire que Camille va bien, elle supporte bravement la douleur et les pansements pas drôles du tout, la vaseline, l'oeil entravé par le tulle gras, les gros pansements nocturnes avec le sparadrah qui colle ... et qui fait mal le matin quand on le retire ... Bref, une petite fille très courageuse, qui n'a pas bronché non plus ce matin quand l'infirmière de l'hôpital lui a retiré les fils de la longue cicatrice le long de son nez, elle a serré les dents... on a tout juste entendu un "hiiii, ça fait un peu mal, là"....

Ca m'a rappelé la visite dans la chambre du Professeur qui l'a opérée, le soir de l'opération : "comment vas tu, Camille ? tu  n'as pas trop mal ?", et la demoiselle de répondre : "si, mais j'ai pas le choix, alors, j'attends, ..." !! En sortant, la praticienne a demandé à l'infirmière de lui donner quand même du doliprane !

Et puis, un merci collectif à tous ceux et toutes celles qui ont déjà envoyé une carte, un courrier, un colis... je vous remercie : chaque jour, l'arrivée du facteur adoucit ses matinées, en attendant l'infirmière pour les soins quotidiens (elle en a encore pour quelques semaines sans aucun doute !). Je garde précieusement vos adresses, et je vous répondrai très vite, vous enverrai une petite carte. Mais pour le moment, je passe surtout du temps à jouer avec elle ... chevaux de bois, dames, jeu de l'oie, pingouins, dobble, rummikub, 1000 bornes.... bref, je révise mes classiques, je découvre des jeux, je lui en fais découvrir d'autres (comme le Puissance 4, pour le moment, juste en version tablette), ce sont des moments de partage qui nous font du bien à toutes les deux.

A bientôt.

 

Posté par christelle02 à 16:29 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

11 juillet 2014

Opération

Un petit  passage par ici pour vous dire que l'opération de Camille s'est bien passée. Nous sommes déjà rentrées à la maison. Notre puce a été d'une patience d'ange ... réveillée à 6h45 pour la douche à la bétadine car elle devait passer la première, elle est finalement descendue au bloc à 13h !! Je l'ai rejointe en salle de réveil à 15h20, tout s'était bien passé et le réveil n'a pas été trop dur.

Lorsque nous étions en salle de réveil, la chef anesthésiste est passée la voir et a dit qu'elle avait été très courageuse :

diplome anesthesie

 

La plaie est très belle : la partie gauche la plus visible et la plus endommagée de la cicatrice a été découpée, supprimée, permettant de rapprocher le sourcil et de refaire la symétrie du visage au niveau des yeux (nous n'avions même pas vu qu'il y avait une différence entre les deux sourcils !). Le reste de la cicatrice a été poncée, pour retirer la surface la plus colorée et la plus abîmée de l'ancienne cicatrice. 

Nous en sommes donc aux soins infirmiers quotidiens pendant quelques temps, nous y retournons mardi pour un contrôle et des soins, puis on verra quand on devra y retourner.

La prochaine intervention devrait se faire aux vacances de printemps de l'an prochain, une fois que la cicatrisation et la récupération de cette première intervention seront totales. 

Un grand merci déjà à celles et ceux qui ont déjà envoyé un courrier, un colis, cela a égayé et continue à égayer les journées de notre puce, qui ne peut pas bouger comme elle veut, devant faire très attention à son visage. Merci à ceux qui continueront. Des remerciements personnalisés partiront ces jours-ci et des mails aussi. 

A très vite.

Posté par christelle02 à 10:50 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

07 juillet 2014

Holy Lola

Il y a peu de temps, je lisais "Holy Lola", et ce livre me bouleversait.

holy lola

 

Dimanche soir, j'ai regardé le film, j'en suis encore toute retournée....

Même si nous sommes partis chercher notre fille avec une OAA, même si nous avions déjà une attribution avec de partir, même si nous n'avons pas connu tous ces "dons" aux différents interlocuteurs... j'y ai retrouvé les angoisses qui ont été les nôtres dans l'attente des signatures, des visas, l'émotion de la rencontre, le soutien entre couples partis ensemble quand les interrogations se font jour, le regard des autochtones, la pluie et la chaleur .... Bref, un moment très fort !

Allez, un film dont j'ajouterai le DVD à ma "wish-list" quand je la ferai, puisque, pour le moment, celle-ci n'est que dans ma tête ... (finalement, à la veille  de mon Zanniversaire, je devrais peut-être l'écrire, cette liste ?!... hihi ...)

Demain, ma puce rentre à l'hôpital, pour être opérée mercredi. J'en profite pour remercier toutes celles et tous ceux qui ont déjà répondu présents à l'appel de courrier, n'oubliez pas de mettre vos coordonnées dans l'envoi que nous puissions vous répondre. A très vite pour les nouvelles.

Posté par christelle02 à 05:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]



04 juillet 2014

Mercisssss

En ce dernier jour d'école, j'avais envie de dire Merci à celles et ceux qui ont croisé la route de ma puce cette année, qui l'ont aidée à prendre un peu plus confiance en elle, ont su la rassurer sur ses capacités et ses compétences, là où j'étais encore trop dans l'exigence souvent (mais je me soigne, croyez-moi !), qui ont su mettre en avant ses petites victoires, valoriser ses efforts et ses résussites, ... Bref un grand Merci à celles et ceux qui ont contribué à renforcer l'estime de soi de ma princesse : 

Je commence par Madame B., son institutrice de cette année, qui s'adapte si bien aux spécificités de chaque enfant de sa classe, qui a pris tellement de temps pour expliquer et réexpliquer les choses à ma puce pour qu'elle les comprenne, qui s'est assurée chaque fois qu'elle avait réellement compris une consigne (même quand la puce - voulant se fondre dans la masse - disait "oui" quand la réalité penchait du côté du "non"), qui lui a laissé le temps dont elle avait besoin pour faire un exercice, parfois plus de temps que les autres, qui a récompensé  autant les efforts que les réussites, qui l'a mise à l'honneur avec un "diplôme de lecteur" dont elle est si fière (à juste titre et nous aussi ! - cf ici) ... et surtout, qui a su me dire, à moi, la mauvaise mère : "elle  y arrivera, elle est intelligente, laisse-la tranquille, lâche du lest, elle est douée.... n'oublie pas qu'il n'y a que 18 mois qu'elle est là !!" ... et surtout ... : "fais-lui confiance" ... Merci, Madame B !!! 

coeur crayons

Pour le côté "école", un clin d'oeil et un Merci à toute l'équipe pédagogique de l'école, qui a toujours été à l'écoute ... de ma puce, bien sûr, mais aussi de mes angoisses de Maman. Mon été ne sera sans doute pas tranquille de ce côté-là non plus, puisque l'équipe va être pas mal renouvelée, et qu'on ne connaîtra qu'à la rentrée l'instit' de CE2, mais c'est ainsi, ... J'aurai l'esprit occupé par le côté médical, ça aidera !

 

191690

Ensuite, un Merci à F., le professeur de saxophone, qui a su être si patient avec notre puce qui voulait absolument jouer de cet instrument difficile, malgré les moments pas faciles, les notes dures à passer... il l'a souvent encouragée, a compris la façon de fonctionner de la demoiselle et s'est pas mal adapté, et surtout, qui, en fin d'année a su dire : "je ne l'inscris pas à l'examen de fin de première année, c'est trop juste. Elle serait découragée, ce serait négatif pour elle et donc pas constructif du tout" ... Waouh ! Merci d'avoir réagi ainsi, permettant ainsi d'éviter d'écorner l'image que ma puce avait d'elle-même ! Et puis bien sûr, Merci à R. le professeur de solfège, si cool et si drôle, qui a su trouver les mots pour expliquer à la fille et rassurer la mère !!

 

DanseClassique1

Je continue avec C., la professeur de danse, qui a aidé notre puce à prendre confiance en elle, à comprendre ce qu'est l'équilibre, à trouver en s'amusant une coordination de mouvements indéniable, et surtout, qui sait si bien valoriser les enfants, les fillettes dans leurs efforts ! Comment ne pas saluer l'initiative de remettre à chacune des petites filles débutantes une médaille de danseuse à la fin du spectacle !!! Voir les yeux de ma puce briller de fierté d'avoir eu une médaille était un réel bonheur !! Merci C. d'avoir ainsi également contribuer à développer l'estime de soi de ma puce !   

 

Voilà, et je terminerai par un grand Merci à ma Maman, qui a géré les devoirs et les leçons le soir à la sortie de l'école avec autant de patience et de compréhension que de fermeté quand c'était nécessaire, et enfin, un très grand Merci à mon chéri, le père de ma petite chérie, qui m'a cette année encore supportée, a su me dire à quel moment je recommençais à en demander trop, a su m'épauler quand le caractère de la demoiselle me frappait en pleine face ... 

 

Posté par christelle02 à 06:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 juillet 2014

Bouleversant

Aujourd'hui, j'avais envie de partager avec vous une vidéo qui m'a bouleversée. Je l'ai vue sur le blog du Dr JV de  Montléon, et l'image finale s'est inscrite de façon définitive derrière mes pupilles !! 

 

 

A bientôt.

 

Posté par christelle02 à 06:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 juin 2014

Pour Camille-Huina

Je termine la semaine par un appel à votre gentillesse et à votre générosité pour ma puce. En effet, son été ne va pas être très drôle : à sa demande, le regard des autres lui pesant de plus en plus, elle va être opérée pour faire disparaître la cicatrice  qu'elle a au visage. Je vous passe les détails, mais en gros, l'opération se fera en deux temps, une première hospitalisation la deuxième semaine de juillet (du 8 au 13 environ), et une seconde fin août. Entre temps, nous devrons aller deux fois par semaine à l'hôpital d'Amiens pour des soins intermédiaires. 

 

 

4ja1glnd

Son été ne sera donc pas drôle du tout.  La maman que je suis a donc cherché comment égayer ses journées. Or, notre puce adore recevoir du courrier. 

id74qg3w

Je fais donc appel à vous, à votre générosité, pour qu'elle  reçoive du courrier tout au long de l'été : un petit mot, une carte de vacances, un dessin ... 

Si vous êtes d'accord pour participer, et que vous n'avez pas encore notre adresse, pas de souci, dites-le en commentaire ou par "contacter l'auteur", et je vous l'envoie. 

Toutes les cartes ou petits mots lui feront plaisir, c'est une certitude, mais si vous vous posez la question, sachez qu'elle n'est pas du tout fan du rose, qu'elle a horreur des Monster High, qu'elle aime les chats, les chevaux, le foot (si vous voyiez son sérieux pour remplir son album panini de la Coupe du monde !), les bracelets crazy-loom (la folie du moment dans la cour de l'école et à la maison), Hello Kitty, les pokemons, les paillettes ... 

Je vous remercie d'avance pour elle. 

A bientôt.

Posté par christelle02 à 08:38 - - Commentaires [26] - Permalien [#]

23 juin 2014

Etre un parent thérapeute

Je vous fais partager ici un condensé d'articles que j'ai lu, après avoir lu un texte très émouvant sur le blog de Casa de Alegria. J'ai trouvé la démarche très intéressante, et tellement vraie (selon moi). 

Voici donc une traduction d'un article de Karen, complété par quelques autres lectures sur des sites /blogs américains (installez-vous, c'est assez long) 

Au début, être un parent-thérapeute…

  • Soyez prêt à changer votre façon d’être parent à 180 degrés, vraiment. Parlez-en à votre conjoint.  Comprenez que tout va changer, vous y préparer et que vous allez peut-être perdre vos repères, vos certitudes, mais qu’il le faut pour le bien-être de votre enfant.  
  • Soyez prêt à faire face et à vraiment guérir vos propres blessures, les traumatismes conscients ou inconscients de votre enfance. Je ne parle pas de votre cerveau adulte, de votre façon rationnelle de regarder en arrière et d’expliquer l'écart ou de pardonner…non, Je parle d'atteindre au plus profond de vous-même et la guérison de la vieille blessure, de quand vous aviez 2 ou 3 ou 7, 10 ans, celle  qui est ancrée au plus profond de vous. Ce ne sera pas facile, mais c’est nécessaire (Souvenez-vous des termes de J. Lemieux : il faut savoir trouver ses propres « mines »  avant que nos enfants ne nous montrent qu’ils sont des démineurs professionnels !)
  • Éliminer les mots «contrôle» de votre vocabulaire, et, préparez-vous à changer radicalement de champ lexical ! Mettre un pot sur votre bureau et mettez 1 € dedans chaque fois que vous avez envie de revenir à ce « contrôle de tout », à ces mots de « contrôle » et de « manipuler », ou à tout autre mot ayant des connotations très négatives. Remplacer la notion de « défi » en parlant de votre enfant en parlant plutôt de "réflexe de survie".  Votre cerveau aura alors automatiquement de la compassion pour les attitudes de survie de votre enfant : il ne cherche pas à vous contrôler, à vous manipuler, encore moins à vous rejeter, il continue simplement à mettre en place la seule chose qu’il connaisse : un réflexe de "survie".
  • Soyez prêts, capables et prêts à abandonner les punitions pendant un certain temps. Elles ne guérissent pas un enfant. Pas pour toujours - juste pour le moment, pour les premiers temps,…la patience est une meilleure réponse à la frustration de l’enfant que la punition.
  • Entraînez-vous à ignorer le comportement, le langage parfois vulgaire, e,t ce qui vous semble être irrespectueux. Soyez un une loutre, laissez glisser ces mots sur votre dos, simplement en expliquant que ce n’est pas beau, mais sans se fâcher. Voyez au-delà des mots : entendez sentiments qui poussent ces mots hors de la bouche de nos enfants. Pas pour toujours, juste pour le moment.
  • Soyez en paix avec le retard et les devoirs non faits, les rendez-vous annulés. Vous devrez toujours, toujours, mettre votre relation avec votre enfant au-dessus de tout le reste (sauf la relation avec votre conjoint). Il faut du temps pour guérir ; laissez-leur le temps, montrez leur qu’ils  sont plus importants que tout, et que le regard des autres sur telle ou telle attitude ne vous importe pas. pas toujours, juste pour le moment.
  • Soyez prêt à supporter la critique - en particulier de ceux que vous connaissez le mieux. Comprendre que la plupart des gens - y compris votre famille - ne comprendront pas pourquoi vous avez apparemment abandonné vos convictions. 

 

  •  Soyez prêt à en apprendre davantage sur le cerveau, sur vos propres ressources face à la détresse, aux douleurs cachées de votre enfant, aux trésors qu’il a déployé pour survivre.
  • Sachez que c'est un voyage de guérison, que cela prendra beaucoup plus longtemps que quelques jours, semaines et mois ans pour la guérison des dommages que votre enfant a subi. Il y aura des revers et des régressions - toujours - mais la guérison est possible.

Etre un parent thérapeute n'est pas une technique de parentalité, une liste de choses à faire. Il s'agit d'un mode de vie, qui nécessite beaucoup d'efforts - surtout au début. Il faut accepter de se sentir différent, de se remettre en question sans cesse, sous le regard des autres… Acceptez d’être une maman-lionne qui défend son petit face aux attaques, aux incompréhensions…

 

Voilà; Je trouve que cela fait pas mal  écho aux conseils de J Lemieux sur la parentalité adoptive, et que cela colle si bien avec les enfants arrivés grands et à besoins spéciaux... Chacun peut en penser ce qu'il veut, mais j'avais envie de partager.

 

Posté par christelle02 à 05:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

20 juin 2014

Patriote et ... fan de foot !

Voici notre puce prête à soutenir l'équipe nationale ce soir ... tout comme elle l'était dimanche dernier (compte-tenu de l'horaire et de l'école le lendemain, elle n'avait regardé que les premières minutes...) : 

WP_20140615_007a

Posté par christelle02 à 06:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]



Fin »