Ca y est, nous l'avons reçue ... La feuille de l'Education Nationale sur le passage en classe supérieure pour les enfants. Bon, pour notre grande, pas de souci, elle ira bien en 6ème à la rentrée.

Mais pour Loulou, malgré mes demandes répétées, l'Inspection refuse le maintien en Grande Section, et demande son passage en CP.  Comme nous l'avons dit et répété, il n'est pas prêt : il doit rattraper plusieurs années de délaissement, le déracinement et l'adaptation, l'opération tardive de la FLP, les soucis de santé, les autres opérations subies et celles à venir, ... et le fait que le langage est loin, donc l'apprentissage de la lecture impossible. 

J'ai donc repris mon bâton de pélerin depuis quelques jours, et je suis bien décidée à me battre pour le bien-être de mon Loulou. Certes, ça sera peut-être le combat de Don Quichotte contre les moulins à vent, 

k5976528

 

Mais peu importe... Je suis prête ! Je préfère l'image de David contre Goliath : 

david_vs_goliath_by_anggatantama-d54dlmm

ou plutôt comme ça : 

images (1)

Mais peu importe ! Quand je revêts ma tenue de Maman protectrice, je deviens lionne : 

images (2)

et je ferai tout pour que mon fils puisse bénéficier de toutes les chances auxquelles il a droit pour avancer dans la vie ! 

Imaginez un peu l'absurdité du truc : on n'autorise le maintien en grande section des enfants que s'ils sont MDPH. Or, j'avais contacté ce service l'an dernier, mais il m'a été répondu que, compte-tenu de l'adoption tardive de notre fils, de son opération très tardive et des conséquences sur le retard de langage, il sera temps de se demander s'il relève du handicap dans  quelques années, après au moins deux ans d'orthophonie et un bilan de ce praticien au-delà des deux années. Même discours du côté des spécialistes qui le suivent et qui le trouve plutôt très vif  sur les apprentissages.

Alors, je fais comment, moi ? Et bien, j'ai contacté la psychomotricienne, l'orthophoniste, la chargée de suivi MDM, la pédiatre MDM, le chirurgien de la FLP de Paul, ... et chacune se sent concernée (et consternée !), et toutes vont me faire un courrier ou un rapport prouvant le bien-fondé de ma demande ! Quel soulagement de se sentir écoutée ! Ca aide à se sentir forte et légitime dans ma demande : 

chat-lion

Je ne sais pas si cela servira à quelque chose, mais nous aurons essayé... Et si cela ne fonctionne pas ici, et bien, il ira dans le privé, où j'ai déjà pris contact et où il ne semble pas poser de souci de le prendre en grande section à la rentrée... Dommage, l'école publique est dans notre village, mais bon ... mon fils avant tout !