Une fois passée les premiers apprentissages du langage, nos enfants en viennent à une nouvelle phase, celle de l'approfondissement de leur vocabulaire. Nous entrons donc dans le détail des champs lexicaux liés à la nature (les noms des principaux arbres et des fleurs de notre jardin, les parties de l'arbre, les composantes de fleurs...), aux loisirs (les composantes du cirque, du cinéma, des livres....), bref, une découverte de tous les jours pour nos loulous et un réflexe pas toujours évident à avoir pour les parents, pour qui ces mots sont si naturels qu'on ne pense pas toujours à les apprendre et à les expliquer à nos bouts de chou ! 

Parfois, ces apprentissages donnent lieu à des choses amusantes, dans la bouche de nos enfants. Avec Camille, nous sommes assez gâtés, je dois dire, elle apprend vite, elle enregistre, ... mais la somme d'information est telle que parfois, cela donne des situations assez cocasses ! Par exemple, l'autre jour, elle voulait mettre ses collants à "faillettes" ainsi qu'un "moulard" autour de son cou... Amusant, et finalement, assez difficile de lui faire dire le bon mot ensuite, une fois qu'elle a "inscrit" celui-ci dans sa tête...

Mais ce qui nous a vraiment plu ce week-end, c'est un petit mot qu'elle avait écrit sur sa porte (enfin je vous rassure, sur une feuille scotchée sur la porte), à l'intention des cousins qui venaient jouer : "si on joue cachcache, interdit de cacher dans le plamoire"... (retranscrit tel que c'était écrit). Nous avons trouvé que cette contraction de "placard" et d'"armoire" était bien jolie, finalement plus un néologisme qu'une erreur de vocabulaire ! Du coup, on a revu ensemble le nom des meubles de nos chambres.... et oui, comme ça fait beaucoup, on fait pièce par pièce. La salle de bains et la cuisine, c'est acquis, on attaque les chambres, et il restera le séjour et le bureau pour plus tard...