... sur les premières étapes du parcours.

L'adoption est une démarche qui a toujours fait partie de nos réflexions. En effet, nous en avons parlé très tôt, comme d'une évidence, que nous soyons en mesure d'avoir des enfants biologiques ou non. Pour moi, depuis l'adolescence, j'ai toujours su qu'un jour, j'adopterai un enfant, ... je ne sais pas pourquoi, mais c'était ancré en moi comme une certitude. C'est donc tout naturellement que le sujet a vite été abordé entre Laurent et moi.

Je vous épargne ici les étapes qui nous ont amenés, de notre mariage, en 1997, au premier courrier envoyé au Conseil Général de l'Aisne, qui concrétisait le démarrage de la démarche. C'était en mai 2009. Nous avons eu la première réunion en juin 2009, puis, trois rendez-vous avec une assistante sociale, avec laquelle le courant est bien passé et l'échange a été riche, un rendez-vous, très rapide, avec un psychiatre, et, fin février 2010, nous recevions notre agrément pour l'adoption, d'un ou de deux enfants, de 0 à 6 ans, et acceptant les enfants "special needs" (à particularités, nous y reviendrons dans un futur post). Cette première phase, que nous craignions quand même, s'est parfaitement et rapidement déroulée (moins de 9 mois).

A alors commencé une phase relativement fastidieuse : trouver une association avec laquelle nous lancer dans l'aventure... Nous avions une certitude : nous voulions passer par une OAA (Organisation Agréée pour l'Adoption), c'est-à-dire un organisme reconnu par l'Etat, et aller vers un pays avec lequel des accords avaient été signés, pour que tout soit clair. Nous préférions prendre notre temps pour faire le bon choix à ce moment-là, plutôt qu'avoir à le regretter plus tard. Je passerai ici rapidement sur les listes interminables imprimées : liste des associations agréées, par l'Etat, liste des associations agréées dans l'Aisne (c'est un découpage départemental), liste des pays avec lesquels elles travaillent, liste des pays ouverts à l'adoption et leurs spécificités... puis croisement de toutes ces données, pour arriver à une sélection et l'envoi de notre dossier aux organismes ciblés (de mémoire, une trentaine de dossiers envoyés). Ensuite, il faut que l'association retienne notre candidature... compte-tenu du nombre des demandes, ce n'est pas encore une évidence.

Enfin, nous avons eu des entretiens téléphoniques avec trois organismes, puis avons en rencontré deux, et notre choix s'est rapidement arrêté sur Médecins Du Monde, qui a accepté notre dossier pour la Chine, pour un enfant Special Need. C'était en novembre 2010 et nous étions ravis de cette nouvelle aventure qui commençait, avec une association qui correspondait à notre philosophie.

Et voilà, l'aventure est en route, et, ... rendez-vous lors d'un prochain post pour en savoir plus sur la suite de cette aventure.

nous_deux_noel